L’Esparzée

 

 

9 août 2021

Voici l’Esparzée.

C’est une maison auvergnate imaginaire. Son nom est dérivé du nom patois du genêt sagitté (ou genêt ailé, Genista sagittalis L.) : “esparze” ou en version francisée “esparcin”.

J’avais commencé les plans de la maison en 2003. Ca a mûri petit à petit ; il y a eu principalement 5 versions de plans ; la dernière date de 2012. C’est cette année-là que j’ai commencé la construction.

A l’été 2021, à quelques détails près, l’extérieur de la maison est terminé !

 

La maison s’ouvre sur ses deux façades. Elle abrite deux rangs de pièces, séparés dans les étages par un couloir longitudinal.

Détails des façades

Le rez-de-chaussée

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Le 1er étage

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Le 2ème étage

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Le chantier

Les portes

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Les escaliers

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Le montage de l’ensemble

Quelques travaux intérieurs

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Réalisation des lucarnes

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Le chantier du grenier

21 avril 2020. Cliquez sur les images pour les agrandir.

Les fenêtres

21 avril 2020. Les fenêtres ont été découpées dans du papier à dessin, avec la découpeuse numérique Silhouette (ex-Craft Robot). Les charnières et les crémones sont en blumendraht et papier à dessin.

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Les murs extérieurs

​Cliquez sur les images pour les agrandir.

Les souches de cheminées

Cliquez sur les images pour les agrandir.

La couverture en ardoises

Cliquez sur les images pour les agrandir.